07/12/2004

The genius teenagers

Vu à la télévision nord coréenne:
 
Quand une petite fille devient derviche tourneur (elle tourne 37 fois sur elle même):
  
http://robpongi.com/pages/comboGKIDS03.html
 

13:47 Écrit par VN | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook |

Commentaires

La robe de mariée sent le caca vive les concours de littérature belge ou tout simplement vive la culture belge...
"La robe de mariée" encore un bel exemple du système 'D' littéraire, de bricolage littéraire superficiel, insipide, futile et j'en passe...
Le prix Rossel, quel vaste blague et la bourse d’encouragement à l’écriture de la Promotion des Lettres !!! C'est ça l'écriture ???
Ca sent une fois de plus le piston à 100 km.
Je n'ai plus lire que quelques extraits tellement c'était soporifique.
Et que dire des jeunes artistes et écrivains talentueux qui sont digne d'en porter le titre et qui restent dans l'ombre ?
Et ta galerie de photos ? Quel rapport avec le livre? Tu te trouve belle ???
STDM

Écrit par : STDM | 08/12/2004

les goûts et les couleurs... sont dans la nature!

Écrit par : Aline | 08/12/2004

encore un frustré frustration quand tu nous tiens...

Écrit par : Gender | 08/12/2004

frustré et anonyme vs. réalisé et publique Sortir du bois pour publier un livre est un acte de courage, un parcours du combattant pour la reconnaissance, par un éditeur puis un public. Les combats à mener sont sûrement complexes, tortueux et hasardeux, soumis à la subjectivité du goût. Les jugements à l'emporte pièce ne dénottent qu'une ignorance et un manque de jugeotte (mais oui la presse pourrait utiliser ces photos), sans grand danger puisqu'ils restent anonymes.

Félicitations à l'auteur.

Écrit par : quinze | 08/12/2004

A tous, Les blogs permettent la liberté de parole, on peut y laisser des coups de gueule ou des encouragements, des fleurs ou du caca... Quand j'ai commencé ce blog, avant que le roman ne soit fini, j'ai longuement hésité à donner la possibilité de poster des commentaires aux lecteurs. Après des années d'écriture en solitaire, sans retour ni lumière, j'ai voulu entr'ouvrir la porte.
J'ai pris ce risque et je ne le regrette pas. De toute façon, je continuerai à écrire, avec tout l'investissement et la discipline requise pour aller jusqu'au bout du parcours.

Merci à tout ceux qui ont laissé leur avis sur le livre. Que d'autres livres naissent, que l'esprit d'émulation prenne racine dans ce petit pays.

Valérie

Écrit par : Polaroids | 08/12/2004

hm... je suppose que ton ami anonyme va nous donner la liste de ce qu'il a publié pour qu'on puisse faire la comparaison ?

Écrit par : Somebaudy | 08/12/2004

wow impressionantes les gamines!

Écrit par : Dinou | 08/12/2004

Les commentaires sont fermés.